J’entends souvent dire « ah oui, j’écris, c’est ma thérapie » ou encore « je fais des ateliers créatifs, c’est de l’art-thérapie ». En apparence, écrire ou modeler est fait de la même façon que ce soit chez soi ou ailleurs. En revanche, il y a beaucoup de différences entre une thérapie et avoir des effets thérapeutiques.

En effet, tout peut avoir des effets thérapeutiques, c’est-à-dire des effets qui apportent du bien-être, favorisent la détente, diminuent le stress, etc. que ce soit faire la cuisine, aller à la piscine, ou jardiner.

La thérapie quant à elle soulève des questions existentielles, apporte un regard extérieur sur le vécu de la personne, propose une triangulation entre la personne, ses créations artistiques (dont il n’y a aucune connaissance préalable à avoir) et son inconscient. En cela, elle est donc différente du simple fait d’avoir des effets thérapeutiques.

Je pourrai faire le parallèle entre l’art-thérapie dans un cadre personnel et dans un cadre professionnel. Dans le cadre professionnel, elle a des effets thérapeutiques et apporte du bien-être aux salariés. Dans un cadre personnel, la personne est là pour se connaître davantage, résoudre des problématiques, être davantage auteur de sa vie, etc.

Pour faire le parallèle, je pourrai comparer cela au massage. Certaines personnes vous font des massages qui apportent du plaisir et restent à la surface tandis que d’autres vous défont les noeuds et sont parfois moins agréables.

Mais tout est possible, c’est juste une question de choix! Donc en art-thérapie, vous pouvez aussi choisir la thérapie ou le bien-être.